Kingston & alentours

Kingston

Parfois précédée par sa mauvaise réputation de violence et de dangerosité, Kingston, la capitale de la Jamaïque est trop souvent et à tort de mon point de vue, négligée par les touristes. Alors si certains quartiers sont malheureusement effectivement touchés par une certaine violence très localisée mais qui fait la une des journaux, la ville possède bien d’autres atouts qui mérite une visite. Kingston a une vie culturelle bouillonnante et elle est le centre économique et décisionnaire de la Jamaïque.

Kingston est la plus grande ville anglophone située au sud des Etats-Unis et est située en bordure d’un des plus grand port naturel du monde  protégé par la longue langue de sable des Palisadoes qui abrite la ville de Port Royal et l’aéroport international Norman Manley International.

La ville est principalement composée en deux parties: la partie basse, historique: Downtown Kingston et la partie haute avec New Kingston et les quartiers qui s’élèvent sur les collines entourant la ville.

Quelques monuments et lieux emblématiques de Kingston:

Devon House, un des monuments emblèmes de la capitale Kingston très apprécié pour son havre de verdure au cœur de la ville qui bien que de taille modeste offre de beaux espaces de détente. De plus, un certain nombre de boutiques complètent l’attrait de ce lieu et pour n’en citer qu’un, on ne peut bien sûr pas passer à côté des célèbres « Devon House I Scream », (jeu de mots avec le mot Ice Cream) magasin de glaces dont la renommée a traversée le pays et où l’on peut observer notamment le dimanche, une file d’attente impressionnante avant de pouvoir acheter une glace. Cette spécialité est d’ailleurs devenue une marque avec des magasins dans plusieurs villes du pays où vous pourrez également gouter à ces célèbres crèmes glacées.

Devon House abrite également un restaurant gastronomique très réputé, nommé « Norma’s on the terrace » et qui sert une cuisine jamaïcaine de très grande qualité. Alors bien sûr les prix vont de pair avec la qualité mais au moins pour l’expérience, çà vaut le coup.

Vue nocturne de Knutsford Boulevard, artère centrale du quartier moderne de New Kingston

 Hope Gardens, le plus grand parc de la ville qui offre un immense espace de verdure au coeur de la ville. Ce jardin est l’endroit idéal pour un pique-nique ou tout simplement un moment au calme loin du tumulte de la ville. Un zoo nommé « Hope zoo » est également présent au sein du parc mais malheureusement certainement victime d’un manque de moyens, ce zoo est relativement modeste mais au moins il a le mérite d’exister ! Et depuis Juin 2013, le zoo rugit de nouveau de plaisir puisqu’un lion, le Roi Lucas est arrivé pour le plus grand plaisirs des Jamaïcains et des touristes !

Port Royal

est un lieu incontournable pour en connaître un peu plus de l’histoire de la Jamaïque. La petite ville tranquille que vous pourrez observer lors d’une visite à Port Royal est très loin de la capitale qu’elle fut et du haut lieu de la piraterie qui en a fait une des villes la plus célèbre de l’antiquité et qui lui valut le surnom de  » ville la plus dépravée de toute la chétienté ». Cette histoire connue un tournant dramatique lors d’un terrible tremblement de terre le 7 juin 1692 et qui détruisit plus des deux tiers de la ville. Port Royal connu un deuxième tremblement de terre en 1907 qui acheva d’assoupir cette cité.

« The Giddy House », littéralement, la maison étourdie, appelée ainsi pour l’effet qu’elle provoque aux personnes qui s’aventurent à l’intérieur. Cette maison, partie intégrante d’un fort défensif de Port Royal , le « Fort Charles » s’est retrouvé penchée ainsi suite au tremblement de terre de 1907 et un phénomène de liquéfaction des sols. Alors pour une expérience étonnante de marche sur un sol penché à environ 30 °, je vous recommande la visite du Fort Charles et de la « Giddy House », sorte de Tour de Pise jamaïcaine, à Port Royal.