La Jamaïque face aux défis environnementaux…

Negril Bonjour à tous,

Cette image de carte postale est une photo que j’ai prise en 2008 sur la magnifique « 7 Mile Beach » de Negril, cité balnéaire très prisée située à la pointe ouest de la Jamaïque.

Sable blanc, mer turquoise, ciel azur, on se croirait dans un rêve.

Malheureusement aujourd’hui et depuis quelques années ce rêve est peut-être menacé. En effet, cette plage comme plusieurs autres en Jamaïque est soumise à une érosion très importante et très inquiétante.Negril beach erosion 2 - JET

Alors, comme des images seront certainement plus parlantes qu’un long discours, voici quelques photos récentes (Mars 2013) de la même plage un peu plus loin et qui illustrent bien l’ampleur du phénomène. Ces photos ont été prises par l’ONG Jamaïcaine JET (Jamaica Environment Trust) qui depuis des années fait un formidable travail d’éducation et de sensibilisation de la société jamaïcaine aux problèmes environnementaux.

Negril beach erosion 1 - JET

Ce phénomène d’érosion des côtes peut avoir plusieurs origines et notamment les conséquences de tempêtes et ouragans successifs qui ont petit à petit emmené le sable au large. Mais certaines études ont également montré qu’une partie de ce phénomène était dû à certaines activités humaines. En effet, cette zone très touristique est réputée pour son sable blanc et tout touriste arrivant à Negril veut bien sûr voir du sable blanc. Alors certains complexes touristiques et hôteliers ont progressivement arraché l’herbe de mer qui poussait et qui entachait cette belle carte postale de sable blanc. Malheureusement, cette action n’a fait qu’accélérer l’érosion puisque plus rien ne pouvait retenir le sable.

Alors, le but de cet article n’est pas d’accuser quiconque mais simplement de montrer que la Nature est un bien fragile et que si l’on agit uniquement avec une vision court terme, on en paiera tôt ou tard les conséquences.

Espérons qu’une prise de conscience et une gestion plus respectueuse de ces trésors de la Nature permettront d’allier activités humaines et environnement pour que les générations futures puissent encore admirer ces lieux magnifiques.

A bientôt sur Planète Jamaïque !