Jamaica to the world !

SHELLY-SMILES_w445Bonjour à toutes et à tous,

Le sourire de Shelly-Ann Fraser-Pryce en dit long sur le succès des jamaïcains lors des championnats du monde d’athlétisme 2013 qui viennent de se terminer à Moscou.

Cela devient une habitude lors des grands rendez-vous mondiaux, la Jamaïque du haut de ses 3 millions d’habitants nargue ses puissants compétiteurs américains ou encore russes. Alors l’île caribéenne termine à la troisième place du classement des médailles en ayant trusté tous les podiums en sprints courts, surclassant souvent ses adversaires.  Que ce soit Usain Bolt ou son homologue féminin Shelly-Ann Fraser-Pryce, les victoires jamaïcaines furent souvent éclatantes.

Alors, même si ces résultats étincelants n’effacent pas les nuages qui s’étaient amoncelés sur l’athlétisme jamaïcain avant la compétition avec des affaires de dopage touchant certaines des stars de l’île (Asafa Powell, Veronica Campbell-Brown…), ces résultats montrent la qualité et la quantité du réservoir de champions qu’est la Jamaïque. Ces différentes histoires ont en tout cas montré que l’athlétisme jamaïcain aussi exceptionnel soit il n’est pas au-dessus des autres. Tant qu’il y aura des enjeux, des règles et de la compétition, il y aura malheureusement des gens pour essayer de les contourner. Espérons en tout cas que ces quelques cas n’entameront pas l’amour et l’enthousiasme des jamaïcains pour ses athlètes et le sport en général.

Quoi qu’il en soit, la Jamaïque reste un terre et un berceau d’athlètes d’exception qui feront à coup sûr résonner encore longtemps « Jamaica Land we love » (la Jamaïque, la Terre que nous aimons), l’hymne jamaïcain qui devient un peu plus chaque année un tube de l’été.

@ bientôt sur Planète Jamaïque !