Sur les traces de Bob Marley

Bob Marley, est sans aucun doute la personnalité qui a révélée la Jamaïque aux yeux du monde entier.

Encore aujourd’hui cet artiste et icône est présent partout en Jamaïque que ce soit sur les nombreuses fresques qui peuvent orner les murs de Kingston ou des autres villes et villages de Jamaïque ou bien sûr dans sa musique omniprésente sur l’île.

Alors pour les inconditionnels de Bob Marley qui sont nombreux à faire tous les ans le voyage vers la Jamaïque, il existe sur l’île un certain nombre de lieux incontournables où l’empreinte du chanteur est palpable.

Voici donc ces endroits incontournables :

Bob Marley Museum

56, Hope Road – Kingston

Ce musée est situé au sein même de la maison que le chanteur avait acheté en 1975 et qu’il a habité jusqu’à sa mort en 1981. Cette maison a été transformé en musée 6 ans plus tard par Rita Marley, son épouse.

Ce musée regroupe de nombreux effets personnels du chanteur et constitue un passage obligé pour les amoureux du chanteur. Toutefois,  à mon goût, l’accès à la visite guidée paraît malgré tout un peu cher (20 US $ par adultes visiteurs et 10 US $ par enfant visiteur) mais rassurez vous, vous pourrez même sans faire la visite guidée voir une partie de la collection. Alors même si ce n’est que pour y faire un petit tour, ça vaut malgré tout le coup. Et puis, si vous faites un voyage en Jamaïque, dites vous que vous n’y retournerez pas tous les jours alors autant en profiter !

Vous pourrez notamment y admirer sa voiture ou encore une de ses nombreuses guitares et outils d’enregistrement.

Le musée dispose également d’une belle galerie photographique avec de nombreux clichés de l’artiste et de ses performances mémorables sur scène.

Vous pourrez également terminer votre visite par un passage au célèbre  » Legend Cafe ».

Et puis après cette visite, je vous invite à aller vous rafraîchir avec une célèbre « Devon House Ice Cream » à quelques centaines de mètres de là .

Studio Tuff Gong International

220, Marcus Garvey Drive, Kingston 11.

Ce studio d’enregistrement crée par Bob Marley en 1965 était initialement situé sur Orange Street, Downtown Kingston avant de déménager à l’emplacement actuel du Bob Marley Museum. Il a ensuite été déplacé à son emplacement actuel.

Le studio Tuff Gong, toujours aujourd’hui un des plus grands présent dans les Caraïbes, est très renommé et y a vu son artiste fondateur y enregistré une grande partie de ces chansons les plus célèbres telles que « TrenchTown Rock », « No Woman, nuh Cry », ou « Could You Be Love ».

Nine Mile – St Ann

DSCF9790

Ce lieu est incontestablement devenu un lieu de pélerinage incontournable pour les inconditionnels de Bob Marley.

C’est dans ce petit village de la paroisse de St Ann située au nord de l’île de la Jamaïque que l’artiste est né le 6 Février 1945. C’est ici aussi qu’il repose depuis sa mort en 1981.Nine Mile, Bob Marley's birthplace

Ce lieu est devenu un lieu touristique important mais la visite reste très intéressante et vous pourrez y voir sa chambre et beaucoup de ses effets personnels ainsi que bien sûr son mausolée.

Ci-contre, une vue d’une des petites maisons constituant son lieu de naissance. C’est aussi ici et en particulier sur ce rocher au premier plan que selon la légende, il aimait venir se ressourcer et trouver l’inspiration.

Alors si vous voulez vraiment retrouver les origines de Bob Marley, un passage par Nine Miles, Jamaica est indispensable!

Trench Town, Kingston

Trench Town est le nom d’un quartier de Kingston qui est considéré comme le berceau de la musique Reggae. Le nom de ce quartier populaire qui se traduit littéralement par « Ville de la tranchée » tient son origine dans sa construction le long d’une sorte de ravin dans la plaine où s’est développée la capitale Jamaïcaine.

trench townPhoto d’une fresque murale de bienvenue à Trench Town (photo Reggae France)

A la fin des années 1950, alors adolescent Bob Marley s’installa dans ce quartier à la réputation difficile. Bob marley y apprit rapidement à se défendre pour lutter contre les caïds du quartier. Ses qualités de « bagarreur » lui valurent alors le surnom de « Tuff Gong ». Malgré cette réputation de violence, ce quartier s’est également rapidement imposé comme vivier d’une riche culture musicale. Bob marley y fit ses premières armes musicales et y rencontra notamment Bunny Wailer et Peter Tosh qui donnèrent plus tard naissance au légendaire groupe des « Wailing Wailers ». Bob Marley rendit hommage à ce quartier dans la chanson « Trench Town Rock ».

Ce quartier, symbole de la naissance du Reggae et de l’éclosion de ses légendes est aujourd’hui encore victime d’une réputation quelque peu sulfureuse. Ainsi, il n’est pas forcément conseillé pour un touriste de s’y aventurer seul sans guide « local ». Toutefois, la visite ou plutôt le pèlerinage dirons certains est semble t’il très intéressant. Je n’ai pour ma part pas encore eu l’occasion de m’y rendre mais je dois l’avouer, c’est un de mes prochains projets.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur Bob Marley, je vous invite à voir le film « Marley » dont voici ci-dessous la bande-annonce. (désolé, je n’ai pas trouvé de version sous-titrée…)